Cat Ba mérite absolument le titre Patrimoine naturel sur la critère de biodiversité

 La plage bleue pittoresque au sable blanc de Cat Ba 
Une riche biodiversité
L’archipel de Cat Ba ressortit dans le monde entier par la forêt pluviale tropicale , les grottes – cavernes, la mangrove, la vasière, le lac d’eau salée, les animaux et végétaux mollusques, les récifs corailliens nombreux.
Il y existe des forêts tropicales touffues toute l’année qui couvrent la grande ile Cat Ba et 387 petites iles par la végétation tropicale dont une grande superficie fait partie du parc national de Cat Ba . De plus, on y trouve encore la dernière forêt primaire de l’archipel de Cat Ba qui est en état initial sur 1045,2 hectares de superficie au cœur de l’ile de Cat Ba.
Les grottes, une typique caractéristique du karst. En outre, le systèmes des grottes de Cat Ba est très spécial étant donné qu’il dispose à la fois des grottes terrestres et des grottes maritimes. Les animaux demeurant nombreux sont les chauves-souris, les gastropodes les insectes. En particulier, les grottes sont les sites archéologiques importants car elles ont abrité les hommes primitifs. 
L’habitat de la zone humide possède le mangrove couvrant sur 650 hectares, une ressource naturelle précieuse des régions côtières tropicales pour empêcher l’érosion, il abrite aussi d’énormes oiseaux émigrants.
Les vasières autour de l’ile se composent des vasières de sable, celles de pierre et vasières de boue et deviennent un milieu de vie idéal pour les algues, les benthos. Dans les vasières de pierre, les animaux se développent nombreux en créant un système varié et original. Il existe beaucoup d’organismes à savoir l’organismes benthiques, poissons, mammifères maritimes et surtout les espèces émigrants et mobiles dont certaines espèces sont rares et précieuses de la matière de conservation.
Par ailleurs, 50% de la source génétique de ces organismes y apparaissent, par conséquence, l’habitat occupe un rôle important de la biodiversité.
On constate dans la zone creuse des iles de rocher calcaires les récifs corailliens répartant aux profondeurs différents : 3,6,9 et 11m. Etant comparés aux forêts au fond de la mer, les récifs corailliens contiennent de grandes valeurs biologiques. Ils abritent un grand nombre des organismes maritimes, particulièrement, ceux à l’ile de Cat Ba- Long Chau conservent et dispersent des sources génétiques de la baie du Tonkin puisque leur existence constitue la biodiversité maritime.
Les lacs du karst à l’eau salée est un autre spécial habitat de Cat Ba dont la taille n’est pas vaste, on y en a déjà recensé 26.
Le centre de la haute biodiversité du monde
L’archipel de Cat Ba a été admis comme un centre de la haute biodiversité du monde classé par l’union internationale pour la Conservation de la Nature UICN. Ce titre est représenté par l’apparition des 3860 espèces terrestres et maritimes dont 130 espèces sont inscrites dans la liste rouge du Vietnam et du monde : parmi lesquelles 76 espèces dans la liste d’UICN, 21 espèces endémique dont le Semnopithèque de Cat Ba (Trachypithecus poliocephalus) fait partie, il n’existe encore que 63 individus. Ces derniers individus sont mis en alerte rouge par l’UICN.
Outre les mammifères, il y a encore des animaux étranges et en voie d’extinction vivant sur l’ile : 62 espèces de reptile et d’emphibie parmi lesquelles 12 espèces sont rares et en alerte, 155 espèces d’oiseau émigrantes et locales dont le grand cormoran (Phalacrocorax carbo sinensis) l faisant partie se trouve dans la liste rouge du Vietnam et de l’UICN. On a ainsi trouvé 274 espèces d’insecte. Par les caractéristiques du relief karst qu’on recense plusieurs espèces vivant dans les grottes telles que les chauve-souris, les crabes, les mollusques, les araignées… 19 espèces de chauve-souri ont été retrouvées parmi lesquelles 4 espèces se situent dans la liste rouge de l’UICN. En particulier, le crabe de grotte  Tiwaripotamon edostilus  est aussi endémique et vivent uniquement dans quelques grottes à savoir Hoa Cuong et Thien Long.
En plus, le système biologique maritime de l’archipel de Cat Ba est vraiment divers . On a à temps présent compté 177 espèces corailliennes dont 166 types durs, 11 autres types de Stolonifera , de corails mous (Alcyonaria), de corails cornés (Gorgonacea) . D’ailleurs, la mer de Cat Ba est le milieu de vie et de développement des 196 espèces de poissons maritimes , 102 espèces de algues, 131 espèces d’éphémère, 400 espèces de phytoplancton et 658 espèces d’animaux benthiques.
Grâce aux diverses valeurs spéciales et précieuses de la biodiversité, le gouvernement vietnamien a fondé le parc national de Cat Ba en 1984, le parc de la conservation des mers nationales en 2012 et l’Unesco a ainsi reconnu Cat Ba comme la réserve biosphérique mondiale en 2004. Le gouvernement vietnamien a d’ailleurs présenté le candidat de l’archipel de Cat Ba au titre le Patrimoine mondial auprès de 2 critères IX et X de l’UNESCO. Les Vietnamiens ont désormais la responsabilité de conserver les valeurs importante pour le présent ainsi que l’avenir.
 
 
 

Tours offer